Sri Lanka

Nous y sommes partis deux semaines en février. Pour nous qui dit Sri Lanka, dit animaux sauvages, faunes et flores. Donc impossible d’y aller sans faire un Safari ! Nous voulions aussi y découvrir sa culture et ses coutumes.

Petit budget : Logement entre 11€ et 14€ la nuit avec petits déjeuners, dans des « guests house » ou hotels. Les repas étaient entre 1€ et 5€ par repas et par personne.


Notre Itinéraire

  • Colombo
  • Galle
  • Hikkaduwa
  • Mirissa
  • Tangalle
  • Parc National Udawalawe
  • Ella
  • Sigiriya
  • Trincomalee
  • Parc National Wilpattu
  • Negombo

Contrairement à 90% des touristes, nous avons commencé par le sud du Sri Lanka pour terminer par le nord. Pourquoi ? Car nous voulions éviter d’avoir trop monde dans les transports tels que les bus mais surtout le train et plus particulièrement la ligne Ella – Kandy. Nous ne regrettons pas notre choix.


Sommaire


Quelques informations pratiques

Autorisation électronique : Que vous partiez une semaine ou un mois, vous devrez vous munir d’un Electronic Travel Authorization (ETA). Entre août 2019 et août 2020, cette autorisation est devenue gratuite. Pour la suite aucune idée. Peut être elle repassera à 36$. Un ➡️ site ⬅️ vous explique tout parfaitement bien.

Devise : 1€ ~ 197 roupies sri lankaise en février 2020

Religion : majoritairement bouddhiste

Décalage horaire : +4h30 en heure d’hiver et +3h30 en heure d’été

Salaire moyen : 244€

Les sri lankais sont adorables. Ils ont la main sur le cœur. Vous cherchez une rue ? Un bus ? Une place ? Demandez leur ! Mais en général pas besoin car ils sont déjà venu d’eux même vers vous 🙂

Merci en Sri Lankais : Stooti

Eau potable mais à éviter ! Disons que pour nous les français, notre corps n’est pas habitué à cette eau là.. Donc à éviter sinon vous allez connaître la joie de la tourista et vous allez passer quelques jours dans votre chambre 😅 Attention quelques fois aussi aux glaçons qu’on vous sert.

Les sri lankais sont généreux au niveau des quantités des plats et des petits déjeuner. Pour certains un plat = deux personnes.

Les plats typiques sont le Rice & Curry, le Kottu et le Roti. Foncez !!! C’est plats sont dingues !!! 🤤

Préparation d’un Kottu. Souvent vous entendrez dans les rues ces bruits de couteaux.

Spicy 🌶 Les Sri lankais adorent les épices et en mettent partout ! Un plat non épicé pour eux le sera pour vous … Alors n’oubliez pas de demander « no spicy » lorsque vous commander. Sinon vous aurez des mauvaises surprises 🥵

Toujours négocier tous les prix ! On divise par deux au minimum lorsqu’un sri lankais vous propose un prix non affiché. Rare sont les endroits où on ne négocie pas (supermarché ou pharmacie : prix écrit directement sur le produit). Et surtout on garde le sourire lorsqu’on négocie 😉

Météo : Chaude et ensoleillée tous les jours à part à Ella où on a eu 3 heures de pluie par intermittence. Et attention c’est en hauteur donc les températures chutent tout de même de 10 degrés .. (On y a ressorti pantalon et pull le soir). Et le soleil se couche à 18h30.. Ne vous faites pas avoir !

Temples : Pas de signe d’affection, on enlève ces chaussures et il faut avoir les épaules et les genoux couverts ! Vous pouvez toujours acheter dès le début du séjour un sarong (ou un pantalon fin et large) qui vous servira durant tout votre séjour. Vous l’utiliserez l’été comme paréo mais aussi dans la plupart des pays en Asie pour les temples 😉

Offrandes

Guest house : comme une maison d’hôte. Très fréquent au Sri Lanka et même dans toute l’Asie. À différencier avec home stay : chez l’habitant.

« Take your time » : telle est la devise de beaucoup de pays dont le Sri Lanka ! Donc ne soyez pas pressé et gardez le sourire 🙂 Donc ne comptez pas aller au restaurant pour y rester 30 minutes. sinon il vous reste la cuisine de rue qui est exclusivement à emporter 😉

Vous y verrez très souvent le Gecko. C’est un petit lézard que la plupart trouve curieux et adorable. Dans certains pays, ces animaux sont considérés comme sacrés et portent bonheur. Il est inoffensif et la nuit vous l’entendrez très souvent avec son cri très particulier (quand vous l’entendrez vous comprendrez 😉)

Le cricket est le sport le plus populaire du Sri Lanka. Certain diront que seul les plus aisés peuvent percer d’autres démentiront. Dans tous les cas, il ne sera pas rare de croiser des jeunes y jouant sur un carré d’herbes.

Chute Noix De Coco : Attention à ne pas dormir sous un cocotier. Il ne faut pas négliger le risque de recevoir une noix de coco sur la tête. Chaque année des personnes en meurent.

Censure : Sachez que de temps en temps il vous sera impossible d’aller sur Instagram ou Facebook. Le Sri Lanka fait parti de ces pays où le gouvernement peux encore bloquer les réseaux sociaux et/ou internet lorsqu’une élection approche par exemple ..

Écologie : ZÉRO … les sri lankais n’ont encore aucune conscience écologique. Ils jettent les détritus par terre et ne nettoie que devant chez eux. Idem sur les plages. Les bars restaurants nettoieront seulement leurs parties de la plage. Vous retrouverez donc des morceaux de plages propres et d’autres non ..

Prises électriques : Elles possèdent 3 trous en triangle légèrement différentes aux nôtres en France. Il vous faudra un adaptateur. Mais si comme nous vous avez oubliez ou si vous voulez éviter d’en acheter un, alors il existe une petite astuce : un stylo ! Il vous permettra de déverrouiller les prises en l’enfonçant dans le trou du haut. Testé et approuvé !


Les bus au Sri Lanka

Le bus est le moyen de transport le plus utilisé par les sri lankais car c’est le moins cher. Nous avons visité le Sri Lanka en bus principalement. Et cela nous a coûté en tout et pour tout 10€ par personne (et environ 30h de bus..) alors qu’on a payé 10€ le ticket de métro de Gare Montparnasse à l’aéroports Charles de Gaulle pour 1h de trajet ..

Le réseau est immense ! Vous pouvez aller dans n’importe quelle ville du Sri Lanka en bus. Bon ne cherchez pas de carte du réseau de bus car je ne suis pas sure qu’elle existe 😅🙊 Pour que vous arriviez à visualiser : c’est entre un bus de ville et un autocar mais qui s’arrête autant qu’un bus de ville et pour plusieurs lignes sur une distance de ~100 km .. Vous l’aurez compris, il faut donc être patient lorsque l’on prend un bus. A savoir que vous n’aurez pas toujours des places assises car ils sont bondés !

Il y a deux personnes que vous verrez tout le temps dans un bus : le chauffeur bien sure mais aussi « le rabatteur ». C’est cette dernière personne qui est toujours accroché à la porte du bus et qui vous demandera où vous voulez aller avant de pouvoir monter. C’est aussi cette personne qui vous encaissera. Vous pouvez leur faire confiance. Lorsque vous montez dans le bus, allez directement vous asseoir. Il viendra lui-même à vous durant le trajet pour vous demander où vous souhaitez descendre et le montant demandé. Dans certains cas ils ont une machine au poignet et vous payez le montant affiché sur le ticket qu’il vous donne. Sinon il vous donnera un montant à l’oral. Ce sont des prix tellement bas que nous avons toujours fais confiance et on a jamais eu de problèmes. Le prix peux sensiblement varié sur le même trajet d’un jour à l’autre ou d’une heure à l’autre (je ne sais pas pourquoi) mais on parle de 0,10€ maximum… Les gros sacs à dos seront posé sur le coffre du moteur à côté du chauffeur ou cas rare dans le coffre si c’est déjà occupé.

Bus bondé

Nous n’avons loué AUCUN scooter au Sri Lanka. Pourquoi ?

  • 1er problème : D’une manière générale, la conduite est une catastrophe au Sri Lanka ! Code de la route quasi – inexistant. A toi de te débrouiller pour passer entre les bus.. 😰
  • 2ème et plus gros problème : Il y a énormément de bus. Et c’est le bus qui cause le plus d’accident. Il faut savoir que les trajets peuvent être très long et que le conducteur voudra arriver le plus vite possible.. Ils doublent tout le monde y compris les autres bus et même lorsqu’un autre bus arrive en face. Je vous laisse imaginer .. 😱 Et maintenant imaginez vous en scooter lorsque ces bus vous frôlent à toute allure.. Nous avons pourtant loué des scooters en Thaïlande et à Bali. Mais ici vraiment on a pas pris le risque de se retrouver percuter par un bus ..

Petites astuces pour faire des économies

Se déplacer :

  • En tuk tuk : En France on a Uber et au Sri Lanka vous avez Pickme ! Il y est difficile de savoir si l’on se fait avoir lorsqu’on nous propose un prix .. Avec cette application vous aurez le meilleur prix !
  • En bus : le moyen de transport le moins cher du Sri Lanka ! Parfait pour les petits budgets mais attention prendre le bus au Sri Lanka c’est une aventure authentique mais pas sans risque ! Et il faut être très patient ..
  • En train : Très peu cher pour la distance mais très très lent .. Mais vous pourrez observer des paysages magnifiques.
  • En louant un tuk tuk à la journée / semaine ! Une belle alternative si vous avez une budget un peu plus confortable. Peux valoir le coup si vous êtes trois.

Les logements :

Nous réservions la veille pour le lendemain les endroits où nous allions dormir a l’aide de Booking, Airbnb ou Cozycozy. Le prix était notre 1er critère (10-14€ la nuit avec petit dej). Ensuite, nous choisissions celui qui était le mieux placé en fonction des activités que nous avions prévu et des arrêts de bus.

Internet :

Nous n’avons pas acheté de carte SIM. Même si je ne pense pas qu’elle soit très chère, nous n’utilisions que le wifi gratuit des restaurants, aéroports, gares et guest houses. Presque tout le monde y propose le wifi. C’est même un argument pour attirer des touristes ! Tout à fait suffisant si vous vous organisez un minimum.

Applications utiles :

  • Maps.me vous permet d’avoir des cartes hors lignes gratuites avec navigation. En d’autres termes d’avoir donc des cartes avec GPS en temps réel mais sans internet 😃 Vous pouvez aussi identifier des endroits bien précis comme votre hôtel ou un temple à visiter et voir à quelle distance de vous vous êtes par exemple. Bon attention c’est fiable à 99%. Et n’oubliez pas d’identifier le parking de la cascade sinon à vous l’aventure en mode Indiana Jones (oui oui je parle en toute connaissance de cause 🙈)
  • Rome2rio vous permet de connaitre toutes les options de voyage qui existent pour aller d’un point à un autre en terme de tarif et de durée. Que ce soit en bus, train, avion, voiture… Attention cette application nécessite internet ou le wifi.

Espèces et CB :

  • Se renseigner auprès de sa banque, les frais lorsque vous faites une transaction ou lorsque vous retirer de l’argent au Sri Lanka
  • Niveau DAB il y en a beaucoup ! Par contre il n’y a pas énormément de bureaux de changes. Souvent vous devrez aller dans une banque pour changer votre monnaie. Et attention elles ferment à 15h ..
  • N’espérez pas trop faire des transactions en CB au Sri Lanka. Très très peu de sri lankais possède un compte bancaire. Et les commerçants qui vous proposent de payer en CB, peuvent vous rajouter des frais liés à la transaction. En général 5% .. Auquel s’ajoute et ensuite les frais de votre banques si vous n’avez pas souscrit d’option ou de carte spécifique..
  • On prend le maximum d’espèces (sans non plus être hors la loi)
  • Sinon prendre une CB pour l’étranger : Pour notre part nous avons pris la carte chez Revolut (mais d’autres banques proposent aussi ce type de carte). Celle-ci est gratuite si l’on vous parraine et elle vous permet des retraits gratuits jusqu’à 200€ par mois glissant et de payer, échanger jusqu’à 6000€ par mois (on est laaaarge !)

Le budget par personne

  • Avion : 395€ (aller depuis la Thaïlande et retour en France)
  • Tuk Tuk : 20€
  • Bus : 10€
  • Train : 4€
  • Taxi : 8€
  • Repas : 113€ (avec eau)
  • Logements : 110€
  • Safaris : 31€ + 36€
  • Excursion bateau : 23€
  • Laver le linge : 5,50€ (340 roupies le kg)
  • TOTAL : 756€ / personne

Aéroport – Colombo

Nous sommes parti depuis Bangkok en Thaïlande. Nous avons atterri à l’aéroport de Negombo. C’est l’aéroport international du Sri Lanka et qui est à côté de Colombo.

Aller à Colombo depuis l’aéroport : Une ligne de bus existe pour relier Colombo depuis l’aéroport de Negombo. Nous sommes descendu à la station centrale des bus de Colombo qui est aussi l’arrêt le plus proche de la gare de Colombo. Prix ~1€ par personne (200 roupies).

Quoi visiter à Colombo ?

A moins de rester un mois au Sri Lanka, je vous conseille d’y rester que quelques heures :

  • Quartier du Fort : la « mosquée rouge » Jami Ul Alfar + rooftop
  • Lac Beira et le temple Sima Malaka
  • Quartier du Pettah : boutiques

Nous sommes tombé de haut lorsque l’on est arrivé à Colombo. On ne s’attendait pas à autant de population et de pauvreté dans les rues. C’est bondé de monde et de trafic ! Bangkok est une rigolade à côté de Colombo !

Nous ne sommes pas resté à Colombo. De base, nous voulions le faire à la fin du séjour, mais finalement on a préféré se relaxer à Negombo, plus calme.

Nous avons donc pris un train à la gare de Colombo direction la ville de Galle au prix de ~1,90€ (370 roupies) en 2nde classe avec places assises.

Les paysages à voir depuis ce trajet en train sont fabuleux !!! Nous vous recommandons vivement de faire le trajet en train ! Vous allez longer l’océan Indien durant presque tout le long du voyage ! Magnifique !


Galle

Quoi faire ?

  • Le Fort de Galle
  • Prendre le bus et découvrir la côte sud : de Hikkaduwa à Ahangama.
  • Plage d’Unawatuna

Durée et logement : Nous avions choisi cette ville comme 1ère ville ou déposer nos sacs à dos car l’emplacement était idéal pour visiter la côte, situé au milieu entre Hikkaduwa et Tangalle. Nous devions y rester 3 nuits mais on a réduit à 2 nuits .. Concernant le logement, nous ne vous le recommandons pas.

Nous pensions que cette ville ressemblerait à une petite ville balnéaire tranquille … Non non non pas vraiment .. Un mini Colombo … Autant dire qu’entre Colombo et Galle, ce 1er jour fut désastreux pour nous. Heureusement ce fut le seul et on y a quand même croisé des gens fabuleux 🙂

Le Fort de Galle n’a rien à voir avec la ville. Il vaux le coup d’œil.

Avec le recul, nous aurions plutôt déposer nos bagages à Hikkaduwa puis ensuite Mirissa.


Hikkaduwa

Quoi faire ?

  • Snorkeling à Coral Sanctuary
  • Boutiques d’art artisanal

Y aller : Nous avons pris un bus direct depuis Galle jusqu’à Hikkaduwa au prix de ~1€ (200 roupies) l’aller / retour par personne. Compter une heure de trajet.

Nous avons plus qu’adoré cette plage ! L’eau y est très chaude et les fonds sublimes. Allez vers l’endroit dédié au Snorkelling qui est délimité par des petites bouées. Nous y avons vu des requins 🦈 à pointes noires, des dizaines de poissons 🐠 et une ÉNORME tortue !

En sortant de cette zone est en allant vers les rochers vous verrez encore plus de requins à pointes noires.

Attention il y a pas mal de courant. C’est pour cela qu’on est surtout resté dans cette zone délimitée qui est surveillé.

Nous nous sommes aussi baladé dans les petites rues parallèle et vous y trouverez pleins de petites boutiques avec du savoir faire artisanale. L’une des seules ville où nous y avons vu devant nous, les hommes fabriquer et dessiner ces fameux éléphants en bois que vous trouverez un peu partout dans le pays.


Mirissa

Quoi faire ?

Y aller : Nous avons pris un bus depuis Galle jusqu’à Mirissa au prix de ~0,60€ (125 roupies) par personne.

  • Secret beach
  • Mirissa beach
  • Parrot Rock
  • Coconut Tree Hill
  • Observer des tortues sur le bord de plage ou en Snorkeling (lorsque le courant le permet)
  • Whale watching (voir les baleines au large)

Durée et logement : Nous y sommes resté 2 nuits et nous avons logé à Ramesh Guesthouse (situé à 3 min de la plage et un festin au petit déjeuner). Nous avons visiter Mirissa et Tangalle sur ces deux journées.

Nous sommes d’abord allé à Secret beach en Tuk Tuk (~250 roupies l’aller). Il vous déposera en haut d’une petite colline qu’il faudra descendre à pied. Vous découvrirez ensuite ces 2 jolies petites criques mais pas déserte…

Puis nous sommes allé à Mirissa beach. C’est une grande plage où les surfeurs (ou non 😛) peuvent se régaler avec ces vagues. Nous y sommes resté jusqu’au couché de soleil et nous y avons vu des jeunes filles étudiantes danser et fêter avec leurs professeurs la fin des révisions. Une coutume la-bas très attrayante et joviale.

Au sud de la plage il y a Parrot Rock, un petit îlot rocheux que vous pouvez rejoindre à pied depuis la plage à marée basse. D’en haut il y a un très jolie point de vue.

Encore plus au sud, en contrebas de Coconut Tree Hill, se situe le meilleur spot pour voir des tortues. Que ce soit en Snorkeling ou non 😉 Pour nous trop de courant ce jour là, on s’est donc régalé les pupilles en les regardant depuis le bord de la plage (bar).

Et pour finir, Coconut Tree Hill 🌴 (colline des cocotiers). Comme le nom l’indique, vous reconnaîtrez cette colline par les nombreux palmiers qui s’y trouvent. Vous y découvrirez un joli point de vue. Le couché de soleil y est fabuleux ! Vous y verrez même les tortues à travers l’eau !

Nous avons volontairement refusé d’aller voir les baleines au large (whale watching) car c’est une excursion trop touristique. Les bateaux foncent sur les baleines et ne respectent aucunement les distances de sécurité et de confort pour les cétacés. Une véritable chasse.. 😰


Tangalle

Quoi faire ?

  • Se balader le long des plages
  • Belvédère au port

Y aller : Depuis Mirissa nous avons pris un 1er bus jusqu’à Matara au prix de 0,20€ (40 roupies) puis un 2ème bus de Matara jusqu’à Tangalle au prix de 0,38€ (75 roupies) = 0,58€ l’aller (115 roupies). Aucun bus ne fait la liaison direct depuis Mirissa, vous serez donc obligé de changer de bus en cours de route.

C’est un ancien village de pêcheurs. Ville assez bruyante mais dès que vous vous éloignez un peu vous trouverez des jolis petits coins tranquilles. N’hésitez pas à aller au nord et au sud de la ville pour tomber sur des petites criques. Ces plages sont plus destinés à la baignade et au surf qu’au Snorkelling.


Parc National d’Udawalawe

Y aller : Ce fut un véritable périple ! Nous sommes parti de Mirissa à 8h du matin et nous sommes arrivée à 13h à notre guest house..

  • 1er bus : Mirissa – Matara à 0,15€ (30 roupies)
  • 2ème bus : Matara – Embilipitiya à 0,71€ (140 roupies)
  • 3ème bus : Embilipitiya – Udawalawe à 0,35€ (70 roupies)
  • TOTAL = ~1,22€ (240 roupies) et ~4h de route pour 100km.
  • + Un tuk tuk pour rejoindre votre guest house à ~3,50€ (700 roupies) pour 10 km

Durée et logement : Nous y sommes resté une seule nuit et nous avons dormi à Peacock Villa Resort. Ce guest house est collé au parc. Et c’est avec le mari qu’on a organisé notre safari.

Ces hôtes sont d’une extrême gentillesse. Le soir on a eu droit à un véritable festin pour ~7,50€ (1500 roupies) pour nous deux. Et le petit dej est un délice ! En parlant avec elle, on a appris que son jardin attirait les éléphants pour manger leur sucre de canne, les léopards pour dévorer leurs poules et que durant la mousson ils y trouvaient même des crocodiles .. 😨

Le safari a commencé à 14h et il s’est terminé à 18h. Et le lendemain matin nous sommes reparti. Il n’y a strictement rien à faire la bas en dehors du safari au parc national. Donc n’y perdez pas du temps précieux et prévoyez 😉

Prix du safari à la demi journée :

  • Prix entrée du parc : Il varie en fonction du nombre de personne. Pour nous deux il était de 7800 roupies = ~20€ par personne
  • Prix location Jeep : Cette location est obligatoire. Nous avons fais le safari avec le mari de la gérante du guest house. Il a sa propre jeep. Nous avons négocié 4000 roupies (~20€) pour la location de la jeep. C’est à diviser en fonction du nombre de personnes qui se trouvera avec vous dans la jeep. En ce qui nous concerne, nous étions que nous deux.
  • TOTAL = ~30€ par personne

Une fois sur place, nous comprenons mieux pourquoi un Jeep est une nécessité. La route est chaotique. Attendez vous a plusieurs heures à vous cramponner !

Nous y avons vu :

  • Éléphants (des tas)
  • Crocodiles
  • Buffles
  • Paons
  • Oiseaux colorés
  • Aigles
  • Varans
  • Tortue de terre

Le safari était extraordinaire ! Nous vous recommandons de le faire avec lui. Il a toujours essayé d’aller aux endroits où il y avait le moins de jeep. Il a un livre sur les animaux du parc qui est très utilise car il vous y montre les oiseaux et aigles qu’on est en train de regarder. Voici son numéro what’s app +94 77 635 8192 si vous voulez le contacter.


Parc National de Yala

Y aller : plusieurs lignes de bus y vont.

Prix du safari : sensiblement le même prix que le parc national d’Udawalawe (25-30€ par personne à deux dans un Jeep)

Nous n’avons pas voulu aller au parc national de Yala. C’est le parc le plus visité du Sri Lanka ! Il y a beaucoup de touristes et donc beaucoup de jeep qui y circulent.. Nous ne voulions pas contribuer à ce surplus de grondement de moteur journalier et répétitif. Mais honnêtement si tout le monde y va c’est qu’il y a une raison.. Il y a des buffles, des daims, des ours, des macaques et un tas d’éléphants dans ce parc. Et sûrement une plus grande chance d’y voir un léopard ou une panthère .. 🐆🤫

A ce moment là, nous avions préféré faire le safari au parc national d’Udawalawe puis celui de Wilpattu. Mais avec le recul nous aurions sûrement fait celui de Yala à la place de Wilpattu malgré le flux plus important de touristes. Puis c’est toujours mieux que d’aller au ZOO !


Ella

Nous avons adoré Ella. L’un de nos coups de cœur du Sri Lanka. Attention vous êtes en hauteur donc vous perdez 10 degrés Celsius 🥶

Quoi faire ?

  • Admirer les plantations de thé
  • Nine Arches Bridge (célèbre pont)
  • Little Adam’s Peak (ou Adam’s Peak pour les plus sportifs)
  • Rawana Falls (cascade)
  • Boutiques de souvenirs
  • Tester les massages ayurvediques
  • Se faire tatouer 🙈🙊🙉
  • Prendre le train direction Kandy

Y aller : Nous avions deux bus à prendre pour aller à Ella. Et nous étions en train d’attendre le 1er, lorsqu’une voiture c’est arrêter à notre hauteur et un sri lankais nous a proposé de nous y emmener. Son prix : ~15€ (3000 roupies) pour nous deux. On a craqué et on a dit oui.. Pas si cher que ça. Avec un taxi compter le double du prix !

Durée et logement : Nous avons dormi 2 nuits à The Tea View Guest Ella. Emplacement parfait à 2 min à pied de la gare et donc à 4 min à pied du centre. Le petit déjeuner est un festin en terme de quantité et de qualité ! Et en prime vue sur les plantations de thé 😍

Si vous venez du sud, vous croiserez en bord de route à 15 min d’Ella, la cascade Rawana. Attention routes sinueuses .. Nous y sommes allé en bus (pour changer 😏) au prix de ~0,30€ par personne (60 roupies) pour l’aller / retour.

Un peu partout autour d’Ella vous tomberez sur des plantations de thé.

Nous avons fais la randonnée la plus populaire. Elle dure environ 3 heures. Elle consiste à découvrir le Nine Arches Bridge (pont aux 9 arcs pour les moins bilingues 😛) + faire ascension du Little Adam’s Peak. Pas besoin d’être un grand sportif pour cette randonnée (parfait pour moi 😃). Attention à la météo ! Ça serait dommage d’arriver en haut du mont et d’être plongé dans le brouillard … 😅🙊

Nous sommes parti de la gare d’Ella direction Badulla en suivant la voie de chemin de fer jusqu’à arriver à un long tunnel qui débouche sur le Nine Arches Bridge. Nous avions fais exprès de croiser le train sur le pont. Il ne passe que 4 fois par jour il me semble donc prévoyez 😉

Puis nous avons pris le chemin qui remonte la colline (juste après le tunnel sur la droite). Très vite vous tomberez sur un nouveau point de vue qui donne sur le pont.

Arrivé en haut, vous atteindrez une route. Tournez à gauche et continuez sur la route quelques mètres et vous trouverez le chemin qui mène à l’ascension du Little Adam’s Peak. Ascension sans grande difficulté (dois-je rappeler que je ne suis pas du tout sportive 🥵). Mais la vue en haut vaux le détour ! Une vue à 360 degrés sur les montagnes environnantes. Magique !

Et pour ceux qui ont un plus gros budget vous pourrez même y faire de la tyrolienne pour descendre. Nous on a préféré s’hydrater avec une noix de coco bien fraîche à 0,40€ (80 roupies) qu’on a ensuite ouverte entièrement pour la terminer à la petite cuillère 🤤

Massages Ayurvedique

L’après midi, nous en avons profité pour ce faire masser tout le corps durant une heure au prix de ~15€ par personne (3000 roupies) à Hela Osu Suwapiyasa. C’était un véritable moment de bonheur et de relaxation. Massage des pieds à la tête en passant par les mains et le visage effectué avec l’huile de Sarshapadi (qui a une odeur un peu ressemblante au baume de tigre mais en plus doux). Nous l’avons fais en même temps et côte à côte et on a même eu droit à un verre de thé à la fin. A savoir qu’à Negombo on a vu des salons le proposait à 2000 roupies. (A voir ce que ça vaux..)

Tatouages

Oui on a craqué … Ce n’était pas du tout prévu mais déjà en Thaïlande on avait hésité. On a rencontré Iman, le proprio du salon Iman’s Tattoo Piercing et on a sympathisé plusieurs fois ensemble. On a eu un super feeling et un super prix 😏 Il vous dira que l’eau de mer ne craint rien du moment que vous mettiez de la vaseline. J’ai lu le contraire sur internet.. Dans tous les cas, oui c’était pas forcément très intelligent de le faire au milieu d’un voyage mais nous en sommes très content. A l’heure où je vous écris cela fais un mois qu’on s’est fait tatouer et aucun problème. Peut être qu’il nécessite une petite retouche (mais bon rare sont les tatouages qui n’en ont pas besoin ..). On a payé ~25€ chacun (5000 roupies) le tatouage au creux de la cheville et les crèmes (vaseline + cicatrisant) étaient comprises dans le prix.


Train Ella – Kandy

Nous avons acheté les billets de train deux jours à l’avance à la gare d’Ella. Mais il n’y avait déjà plus de place en 2nde classe. Nous avons donc pris des billets pour la 3ème classe et avec des places assises numérotées au prix de ~2€ (400 roupies). On ne savait pas trop à quoi s’attendre car tout le monde recommande la 2nde classe minimum…

Pourtant nous avons été agréablement surpris. Nous étions au tout 1er wagon du train (parfait pour les photos) et on a bien eu nos places assises ! Il n’y avait pas grand monde d’ailleurs dans notre wagon. Seul bémol : 2-3 cafards

Départ à 6h39 de la gare d’Ella et arrivée à Kandy à 13h30… Oui oui le trajet est long ! Le train ne circulent qu’à environ 40 km/h. Mais qu’est ce qu’il est fabuleux ! Une expérience unique ! Vous vous délecterez des paysages uniques.

En partant aussi tôt vous aurez peut être la même chance que moi de voir les nuages se promener dans les hauteurs.

Vous traverserez aussi des plantations de thé et vous verrez même des cascades. Nous avions à notre wagon un contrôleur qui nous avertissez lorsqu’il y avait des choses immanquables à voir. Et il nous conseillait de quel côté du train regarder pour voir les plus beaux paysages. Une chance !

Le train s’arrêtera souvent à des gares. A chaque arrêt des vendeurs ambulants monteront et passeront entre les wagons pour vous proposer de la cuisine de rue sri lankaise.

Notre coup de cœur : ces paniers remplis à ras bord de cacahuètes nature. Vous pouvez y rajouter des épices. Les petites feuilles vertes (le kalili de ce que j’ai compris) sont comestibles, donnent du goût et sont bonnes pour le cœur. C’est ~0,50€ (100 roupies) le sachet.


Sigiriya

Quoi faire ?

  • Lion Rock : 30 $ l’entrée par personne
  • Pidurangala cave & rock temple : 2,50€ l’entrée par personne (500 roupies) et 25 min d’ascension.

Y aller :

  • Un 1er bus de Kandy jusqu’à Dambulla au prix de ~0,55€ par personne (110 roupies)
  • Puis un 2ème bus de Dambulla jusqu’à l’arrêt de notre guest house à Sigiriya au prix de 0,25€ par personne (50 roupies)
  • TOTAL = ~0,80€ par personne (160 roupies) pour 90km

Durée et logement : nous sommes resté une nuit à Freedom Home Stay. Hôte et petit déjeuner parfait et emplacement idéal à côté d’un arrêt de bus et à 4-5 km du Lion Rock et de Pidurangala Rock.

Nous sommes allé à un petit restaurant à côté de notre guest house et nous avons croisé le chemin d’un écureuil géant. Assez impressionnant. Apparemment l’un des emblèmes du Sri Lanka ! Ils raffolent des bananes et il attendait sagement qu’on lui en donne 😍

Pidurangala Rock ou Lion Rock ?

A savoir que Pidurangala Rock est en face du Lion Rock (~1 km). Pidurangala est moins haut certes (parfait pour les moins sportifs 🙋🏼‍♀️) mais beaucoup moins cher et la vue y est tout aussi époustouflante. En prime vous aurez la vue sur Lion Rock ! Pour nous, le choix fut facile avec notre budget 😏

Nous sommes parti en Tuk Tuk à Pidurangala. Concernant l’aller, on a eu aucun problème. On a payé le tuk tuk 200 roupies pour nous deux pour 4-5 km. Par contre pour le retour ce fut plus compliqué.. Seuls quelques tuk tuk « ont le droit » d’attendre à la sortie et du coup ils en profitent pour faire grimper les prix. Pour le même trajet on a payé 400 roupies pour le retour jusqu’au guest house.

Dès l’entrée il vous faudra vous couvrir les épaules et les genoux (prêt gratuit de sarong) car vous passerez devant un temple. Vous pourrez voir des singes sur place qui se promènent ou grignotent un peu partout. Plus tard, vous croiserez le chemin d’un bouddha couché sous la roche long de 12,5 m.

L’arrivée est un peu plus compliqué car il faut un petit peu escalader (mais rien de bien méchant). Et ensuite à vous la vue à 360 degrés ! Petit conseil : Faites l’ascension au levé ou au couché de soleil 😉


Trincomalee

Quoi faire ?

  • Excursion à Pigeon Island
  • Fort Frederick
  • Tiru Koneswaram Kovil
  • Pathirakali Amman Kovil
  • Kandaswami Kovil

Y aller : Depuis Sigiriya nous avons pris un bus au prix de ~0,75€ par personne (150 roupies).

Durée et logement : Nous sommes resté deux nuits à Dot’s Bey Beach Cabana. On a changé à la dernière minute notre guest house car on s’est laissé convaincre par le chauffeur de tuk tuk qui nous a fais la cabane -50% par rapport au prix inscrit sur Booking (ce qui nous a valu ensuite une course poursuite dans les rues de Trincomalee 😅🙈 On a gagné au change mais on s’en est voulu ensuite ..)

Très peu de touristes à Trincomalee. Vous vous y sentirez à 100% dépaysé ! Un régal !

Nous sommes allé au centre ville en Tuk Tuk puis on a visité à pied. Nous y avons croisé un marché et des temples. Temples très beau et très colorés. Sinon pas grand chose à voir en terme de boutiques de souvenirs à Trincomalee.

En plein centre ville, nous y avons croisé ce daim qui se promenait tranquillement entre les tuk tuk sans avoir peur et qui se laissait approché 🤩 Rien de plus normal là bas !

Excursion Pigeon Island

On l’a négocié à ~23€ par personne (4500 roupies). Cette excursion démarre à 9h et se termine à 13h. A savoir que le trajet aller dure 1 heure avec un petit bateau (c’est long et ça secoue en mer 😅). Vous resterez donc 2 heures sur l’île. Et ils vous prêtent le matériel pour faire du Snorkeling (palme + tubas).

C’était fabuleux ! L’eau y est bleu turquoise. Et nous y avons vu des tas de poissons 🐠 et de coraux ! Mais surtout … des requins à pointes noires 🦈 🤩 dont un ÉNORME ! 😨 D’autres plus chanceux ont vu des tortues aussi !

Le tsunami de 2004 a beaucoup abîmé les coraux.. Beaucoup sont morts. La plage en est recouverte.. Ils ont donc installé des balises dans l’eau qu’il faut contourner pour protéger les coraux encore vivant mais fragiles et qu’on pourrait abîmer avec nos palmes.


Parc National de Wilpattu

Y aller depuis Trincomalee :

  • 1er bus : il faut prendre le bus direction Anuradhapura au prix de ~0,85€ / pers (167 roupies). Le notre est tombé en panne peu de temps après le départ 😅 sachez qu’il nous a juste fait payer la distance parcouru (17 roupies / pers) et remboursait le reste.
  • 2ème bus : il nous a récupéré à l’endroit où le bus était en panne et nous a déposé à une station centrale. Prix : ~0,50€ / pers (100 roupies).
  • 3ème bus : au prix de ~0,50€ / pers (100 roupies) et qui nous a déposé à Anuradhapura.
  • 4ème bus : Après y avoir mangé pour un 1€ 🤑, nous avons pris un dernier bus direction Wilpattu au prix de ~0,25€ / pers (50 roupies). Pour nous très compliqué d’en prendre un car ils étaient tous rempli à ras bord ! De plus vous devrez descendre à la jonction avec le parc national de Wilpattu donc ne loupez pas l’arrêt 😉
  • TOTAL : ~1,35€ / pers (267 roupies) pour 140 km.
  • + Tuk tuk à ~2,30€ / pers (450 roupies) jusqu’à notre guest house qui est quasiment à l’entrée du parc.
Du riz qui sèche sur la route.

Durée et logement : Il n’y a strictement rien à faire là bas à part le safari ! De plus, les logements sont assez onéreux par rapport au reste du pays. Il n’y a pas grand choix aux alentours donc les prix montent vite.. Je vous conseille de prendre le logement en avance ! En ce qui nous concerne, nous avons réservé la veille (= très peu de choix..) à Wilpattu Dolosmahe et nous y sommes donc resté une seule nuit. C’était très bien mais ce fut l’un des plus chers de notre voyage.

Nous avons décidé de nous rendre au parc national de Wilpattu car il était écris qu’on pouvait y voir des éléphants, des léopards et des ours à miels. Nous étions tout excité à l’idée de voir un léopard ou un ours !! Malgré tout, nous gardions en tête qu’un safari c’est « au petit bonheur la chance » …

Prix du safari à la demi journée :

  • Prix entrée du parc : Il varie en fonction du nombre de personne. Pour nous deux il était de 7800 roupies = ~20€ par personne.
  • Prix location Jeep : Cette location est obligatoire. Nous avons fais le safari avec le mari de la gérante du guest house. Il a sa propre jeep. Nous avons négocié 6000 roupies (~30€) pour la location de la jeep. C’est à diviser en fonction du nombre de personnes qui se trouvera avec vous dans la jeep. En ce qui nous concerne, nous étions que nous deux.
  • TOTAL = ~35€ par personne (plus cher que le parc national d’Udawalawe)

Déroulement : le safari dure 4h30. Nous l’avons fais le matin. Il a commencé à 6h30 jusqu’à 11h. Prévoyez une veste et un pantalon fin car à 6h30 il fait frais et n’oubliez pas que vous serez assis à l’arrière d’une jeep qui roulera et que vous serez à l’air libre .. 😉 Et vers 8h30, vous prendrez un petit déjeuner compris dans le prix du safari. C’est un peu un « piège » car il vous dépose à l’endroit où s’est rempli de singes 🐒 qui montent dans le Jeep avec vous en espérant récupérer votre casse croûte… 😏

Nous y avons vu :

  • Singes
  • Buffles
  • Paons
  • Oiseaux
  • Aigles
  • Perroquets
  • Traces de pâtes de léopards ..
  • Elephants, Leopards, Ours à miel, Crocodiles

Quelle déception … Même pas un éléphant en vue ! Malheureusement nous savions que c’était « le jeu ». Un safari ne garanti pas de voir tous les animaux écris sur papier. Mais déception quand même. A choisir, foncez à Udawalawe : Moins cher et fantastique !


Negombo

Quoi faire ?

  • Plage
  • Boutiques de souvenirs
  • Massages
  • Églises

Y aller : Depuis Wilpattu on a pris un seul bus au prix de ~0,75€ / pers (150 roupies).

Durée et logement : Dernière étape de notre séjour. Nous sommes resté 2 nuits à l’hôtel Christima Residence qui se situe au nord de Negombo, à 3 min à pied de Negombo Beach. L’hôtel possède également une belle piscine. On a voulu se faire plaisir pour les dernières nuits 🙈😏

Negombo a le surnom de « Petite Rome » car la majeure partie de la population est de confession catholique. Vous y verrez donc beaucoup d’église. À Pâques 2019, cette ville fut frappé par des attentats meurtriers .. Le gouvernement a beaucoup changé depuis.

Nos journées étaient centrés autour de la plage, la piscine, la nourriture et le shopping ! Nous sommes allé au centre de Negombo pour échanger nos derniers roupies en Euros et afin de trouver une grande pharmacie pour acheter l’huile de Sarshapadi mais nous sommes vite reparti ! Centre ville = bâtiments + chaleur + trafic 🥵

A force de repasser devant les mêmes boutiques et personnes, on a sympathisé avec un sri lankais qui nous a invité à prendre l’apéro le soir. Nous y sommes allé et nous y avons rencontré d’autres touristes et nous avons passé la soirée autour de bières à rigoler et à échanger sur nos cultures respectives.. Comment mieux terminer un voyage ? 😍


Notre ressenti

Le 1er jour, nous avons d’abord détesté le Sri Lanka. Puis nous avons appris à découvrir ce pays et ces habitants. Et nous avons fini par beaucoup l’aimer. C’est un pays qui n’a pas énormément de touristes et cela permet de se mélanger à la culture et aux habitants. La faune et le flore y sont magnifiques. La nourriture y est dingue. Les habitants sont tellement gentils et généreux. Une grande claque en arrivant et une autre en repartant.


Merci d’avoir visité notre page. En espérant que cet article a permis de répondre à vos questions ou de vous faire un petit peu voyager 🙂 Maxime & Laura

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s